Ma maman et ses ânes – video

Anes sur une plage en Normandie

Lorsque l’on filme ou que l’on photographie un mariage, on porte beaucoup d’importance au fait de connaître le couple qui nous confie les souvenirs de cette journée. C’est pour cela que le premier rendez-vous est souvent assez long. On aime prendre le temps de poser des questions et de comprendre qui vous êtes, qui sera là le jour J, quelles sont les connexions entre les membres de vos familles respectives, vos ami·es, etc. Bien sûr on parle aussi de nous lors du rendez-vous. Mais un petit deséquilibre persistera toujours entre nous. Nous rencontrons vos proches le jour du mariage, alors que vous n’avez pas l’occasion de le faire.

Du coup afin de rétablir un peu l’équilibre, je vous présente dans cet article ma maman. Pour rappel c’est moi, Elvire, qui suis à l’origine de ces articles sur le blog, ce n’est donc pas la maman de Xavier mais bien la mienne. Et comme c’est justement son anniversaire dans quelques jours, c’est un moment parfait pour dire tout le bien que je pense d’elle et la replonger dans le souvenir de cette petite vidéo.

Pourquoi des ânes ?

Les deux ânes sur la vidéo sont tout simplement ceux de ma maman. Ce sont un peu mes frères (selon ses dires). Ils s’appellent Ulysse et Diabolo, et ils sont adorables. Je les accompagne régulièrement pour la transhumance (le changement de champ), que l’on fait à pied car Ulysse n’aime pas trop monter dans les vans. Il apprend mais il préfère quand même de loin la marche à pied. Je tiens à clarifier quelque chose, les ânes ne sont pas bêtes, c’est même le contraire. Ce sont des animaux très intelligents qui analysent beaucoup ce qui les entoure. Ils ont beaucoup d’affection à donner, mais ils ont une bonne mémoire donc attention à ne pas leur faire de mal, ils s’en souviendront !

Pourquoi cette vidéo ?

Pour nous faire la main

Au départ, nous avons filmé les ânes en guise d’entraînement. Nous avions proposé à un couple dont ma maman était témoin de filmer leur mariage pour nous essayer à la vidéo de mariage. C’est le mariage celtique que vous avez peut-être déjà vu (il est présent dans notre book vidéo). N’étant pas encore équipés à l’époque pour la vidéo, nous avons loué du matériel pour l’occasion, et il nous fallait donc nous faire la main avec. La veille du mariage, nous sommes donc allés filmer les ânes dans le champ, histoire d’essayer le Nikon Z6 que nous avions loué et le Ronin permettant de stabiliser. Ma mère nous a rejoints en cours de route après son travail et nous sommes restés en tout une petite heure dans le champ.

Pour la faire pleurer

Donc à la base ces plans étaient juste supposés servir à nous entraîner à filmer, mais une idée à germé dans ma tête. J’allais tenter de remporter le concours familial de Noël grâce à ces images. C’est quoi ce concours, vous demandez-vous sûrement ? Eh bien tout simplement, ma maman pleure facilement lorsqu’elle est émue. Et depuis quelques années, mes soeurs et moi-même essayons de lui faire à Noël le cadeau qui provoquera le plus de larmes. J’avais perdu l’année précédente, face à ma soeur qui lui avait écrit un livre. J’étais donc déterminée cette année, et j’avais les armes qu’il me fallait : de beaux plans de ses ânes à l’heure dorée, et le nouvel album d’Ibrahim Maalouf, un artiste qu’elle adore.

Pour créer à partir d'une musique canon

Monter une vidéo sur de la musique d’Ibrahim Maalouf n’est pas chose aisée, car les rythmes sont souvent très complexes. Mais comme j’adore sa musique, la complexité ne m’a pas trop arrêtée, et m’a même plutôt amusée. Mon choix s’est porté sur le titre « S3ns », qui est aussi le nom de l’album. J’adore faire en sorte dans mes montages qu’images et musique soient cohérentes ensemble. J’avais un terrain de jeu sympathique avec ce morceau.

La vidéo

Cette introduction est déjà bien trop longue, je ne vous embête pas plus longtemps et je vous laisse regarder la vidéo en question. Je vous reprends dans cinq minutes, pour celleux qui n’en ont pas marre de me lire. Et si la vidéo vous donne envie d’avoir vous aussi une vidéo souvenir avec vos animaux, contactez-nous pour un devis sur mesure !

Du coup c'est qui ma maman ?

Ma famille en bref

On voit deux personnes sur la vidéo, moi, et ma maman, mais je pense que vous aurez facilement reconnu laquelle des deux est ma maman. D’autant plus qu’il n’y a pas longtemps vous avez pu voir à quoi je ressemblais sur les photos et la vidéo du shooting d’inspiration. Ma maman s’appelle Delphine, elle vit en Normandie, avec mon papa, que je vous présenterai peut-être une autre fois, et mes deux frères, aka les ânes de la vidéo, Ulysse (le grand gris clair) et Diabolo (le petit plus sombre). Il y a aussi un chat, qui s’appelle Carnaval, et d’autres bêtes à poils qui prennent moins de place (des cochons d’Inde).

Jusqu’à il y a encore pas si longtemps mes deux soeurs vivaient aussi à la maison, mais ça y est la plus jeune a quitté la maison pour partir faire ses études, il n’y a donc plus d’enfants chez mes parents, même si bien sûr on y retourne toutes de temps en temps.

Ma maman, la musicienne

Revenons à nos moutons (enfin à nos ânes), et parlons un peu de Delphine, puisque c’était l’objet de cet article. Lorsqu’elle n’est pas occupée avec ses ânes, elle fait de la musique. Le nom de son métier, c’est intervenante musicale en milieu scolaire. C’est elle qui passe d’école en école pour créer avec les enfants des projets toujours différents basés sur la musique. Elle a toujours beaucoup trop de projets par rapport au temps dont elle dispose, mais elle essaie de devenir raisonnable. Même si c’est difficile d’être raisonnable quand on est passioné·e.

Elle est aussi cheffe d’un orchestre, l’orchestre du Cotentin, dans lequel je joue parfois des percussions et Xavier de la basse électrique. Enfin quand on est au bon endroit au bon moment, ce qui est assez rare avec la vie pleine de déplacements que l’on mène. Peut-être que je vous en parlerai plus longuement dans un futur article. C’est cet orchestre qui a joué pendant notre mariage, lors de la cérémonie laïque. Un super moment d’émotions pour moi.

Elle et moi

C’est en grande partie grâce à elle que je suis devenue celle que je suis aujourd’hui. Elle a su nourrir à la fois mon goût pour l’Art et ma soif de connaissances. Elle m’a laissé l’indépendance dont j’avais besoin pour m’épanouir tout en étant toujours attentive et présente quand j’avais besoin d’elle. C’est aussi d’elle que je tiens mon goût pour la lecture et par extension pour l’écriture. On a une relation basée sur la confiance et le respect. Bref ma maman c’est la meilleure des mamans. Et vous, c’est qui votre maman ? On en parle dans les commentaires ?

Cet article a 3 commentaires

  1. Bravo Elvire, bravo à vous. je pense que tu as pris de l avance pour Noël 2020, voir 2021. Quoi qu avec tes sœurs là concurrence est là mais Là la barre est haute. Bravo c est tellement elle. 😊 joli texte également . Belle continuation

    1. Merci beaucoup !

    2. Merci Laurette , au plaisir de vous voir … par ici ou par chez toi .bises

Laisser un commentaire

Fermer le menu