Chorale virtuelle pour les 20 ans de l’option musique du Lycée Millet

groupe de chanteurs et de musiciens participant à une chorale virtuelle à l'occasion des 20 ans de l'option musique de leur ancien lycée

Xavier et moi nous sommes rencontré·es grâce à une personne formidable : Vincent Lonjon. Je vais vous parler un peu de lui dans cet article, car on a récemment monté un petit projet pour lui remonter le moral : une chorale virtuelle. Vous en avez sans doute vu passer beaucoup pendant le confinement. J’espère que celle-ci vous plaira ! Dans un futur article je vous donnerai quelques conseils si vous voulez vous aussi vous lancer dans l’aventure de la chorale virtuelle. Et si vous avez des idées mais qu’il vous manque les compétences pour le réaliser, on peut sans doute vous accompanger. Contactez-nous qu’on en discute !

Une vidéo de chorale virtuelle, pour quoi faire ?

Qui est Vincent Lonjon

Vincent Lonjon, c’est un prof de musique. Mais pas un prof de musique lambda ! Pas le prof de musique qui fait jouer de la flute à bec 1h par semaine à ses élèves. Non Vincent est le prof de musique du lycée Millet. Et l’option musique du lycée Millet, c’est une histoire qui dure depuis 20 ans déjà. Chaque année, depuis 20 ans, des élèves réunis par leur amour pour la musique se réunissent autour de ce prof passionné qui les emmène dans un voyage musical se terminant par les traditionnels concerts de fin d’année. Plusieurs heures, plusieurs soirs de suite, pendant lesquelles s’enchaînent les morceaux joués et chantés par les élèves de seconde, première et terminale. Il y a de tout, en termes de qualité et en termes de style. Mais ça ne manque jamais de passion et de bonne humeur.

Notre rencontre, grâce à la musique

C’est sur les bancs de cette option musique que Xavier et moi nous sommes rencontré·es. J’ai d’ailleurs fait broder sur ma robe de mariée le morceau de musique que l’on était allé écouter ensemble à l’opéra de Paris une semaine avant que l’on se mette officiellement en couple. C’est Vincent et sa légendaire voiture (que le contrôle technique a vaincu depuis) qui nous ont transporté·es le jour de notre mariage. Il nous a même fait l’honneur de jouer le rôle de chef de choeur pendant la cérémonie laïque pour faire chanter nos invité·es sur un medley de Pink Floyd. Bref, si Martyn Photography existe, c’est parce que nous nous sommes trouvé·es Xavier et moi. Et si nous nous sommes trouvé·es, c’est grâce à l’option musique, donc grâce à Vincent Lonjon.

Des concerts annulés

Cette année est difficile pour tous·tes les artistes. La distanciation sociale et le confinement ont eu raison de nombreux projets musicaux. Et si la culture nous a tous·tes aidé·es à ne pas perdre la raison enfermé·es chez nous, elle risque de ne pas se relever de cette épreuve. Les concerts de fin d’année de l’option musique n’ont pas pu se tenir en 2020. Une énorme déception pour Vincent et pour les élèves de l’option musique du lycée Millet qui ont travaillé dur toute l’année pour ces concerts. Mais une déception également pour les ancien·nes élèves. Car les concerts de 2020 devaient célébrer les 20 ans de l’option. Célébration reportée à l’année prochaine, le 15 mai 2021.

Une option musique en danger

Mais pour l’option musique, cette annulation de concert vient s’ajouter à d’autres soucis. Depuis quelques années, les réformes successives mettent à mal son existence. Des heures en moins, une option facultative supprimée, un recrutement rendu compliqué par les attributions de lycée en fonction de l’adresse de l’élève, ne prenant pas en compte ses choix d’options. Bref, l’option musique, à mon époque si populaire qu’il avait fallu agrandir la salle de musique, se meurt lentement. Tant de vocations ont germé sur les chaises de l’option musique. Tant de rencontres, amicales et amoureuses, ont eu lieu. Dans quelques années, ça ne sera peut-être qu’un vieux souvenir. Un jour Vincent sera forcé de poser pour de bon ses lunettes rafistolées et sa baguette de chef de choeur sur un pupitre. Et si nous étions né·es Xavier et moi une quinzaine d’années plus tard, nous ne nous serions peut-être jamais rencontré·es, faute d’une option musique pour nous rapprocher.

En apprenant l’annulation des concerts, je me suis dit que Vincent devait avoir besoin de soutien. J’ai donc lancé un petit appel auprès des ancien·nes élèves de l’option, toutes générations confondues. Dans le plus grand secret, on s’est lancé ensemble dans un projet de chorale virtuelle pour lui remonter le moral. Si vous aussi vous voulez lui envoyer du soutien ou l’aider concrètement, vous pouvez commander un coffret anniversaire.

La chorale virtuelle de l'option musique

Après cette explication du contexte de la vidéo, je vous laisse enfin la découvrir. J’espère que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter qu’on en a pris à la créer. Et si vous vous demandez comment on crée un projet comme celui-ci, pensez à passer régulièrement sur le site ! J’ai prévu de vous donner des conseils dans un futur article pour réussir votre projet de chorale virtuelle.

Laisser un commentaire

Fermer le menu