; ;

Invité à un mariage, je prends des photos ou pas ?

Aujourd’hui tout le monde ou presque a dans sa poche de quoi prendre des photos. Mais faut-il pour autant le faire ? Quand on est photographe de mariage, on voit de tout niveau comportement. De l’invité qui aimerait prendre une photo mais n’ose pas, à celui qui te pousse littéralement pour passer devant toi, en passant par celui qui prend une photo discrètement depuis sa place. Alors si tu t’apprêtes à aller à un mariage et que tu te poses la question, c’est l’article qu’il te faut !

Les photos d’invités, vues par les marié·es

Et oui un mariage, c’est avant tout la journée des marié·es ! Et chaque couple verra les choses à sa manière. Si tu ne connais pas leur point de vue, n’hésite pas à leur poser la question directement ! En gros on peut faire trois groupes de marié·es.

Les marié·es qui comptent sur leurs invité·es pour avoir plein de photos

Certains couples, notamment ceux qui font le choix de ne pas avoir de photographe officiel, comptent sur le fait que leurs invité·es vont dégainer leurs smartphones pour avoir plein de souvenirs. Alors dans ce cas, ne te freine pas si tu aimes prendre des photos ! Shoote, et n’oublie pas de leur envoyer les photos ! Pour autant tu n’es pas payé pour faire des photos, donc pense aussi à profiter du moment ! Ce serait dommage de te rendre compte après coup que tu n’as pas vraiment profité.

invites prenant des photos dans une église

Parfois même si il y a un photographe il est culturel et traditionnel pour les invités de prendre des photos, comme ici par exemple à la fin de la cérémonie religieuse

Les marié·es qui veulent des invité·es déconnecté·es

A l’inverse du groupe précédent, ces marié·es-là ne veulent pas voir leurs invité·es caché·es derrière des téléphones et/ou des appareils photos. Que ce soit pendant la cérémonie seulement ou pendant toute la journée, tout le monde sera alors prié de profiter du moment sans chercher à faire des photos. Leur photographe officiel sera là pour ça ! Essaye donc de respecter leur souhait ! Un petit selfie de toi pendant le vin d’honneur ou la soirée, ou une photo de la déco de table parce que tu la trouves stylée, ne dérangera surement pas. Mais pas de mur de téléphones en face des marié·es, ça ne va pas les faire rire du tout !

Les marié·es qui s’en fichent

La troisième team, c’est celle des sans opinion. Les marié·es qui n’ont pas d’avis là-dessus et se fichent de si leurs invité·es prennent ou non des photos. Si tu ne sais pas si tu devrais en prendre ça ne va pas t’aider à décider, certes. Mais au moins pas de pression tu ne risques pas de les décevoir ! Si le couple a pris un photographe, tu peux aussi t’appuyer sur son avis.

invités de cérémonie laique pendant l'arrivée des mariés

C’est quand même sympa pour les mariés de voir les visages de leurs invités plutôt que des téléphones quand ils font leur entrée !

Les photos d’invités, vues par le photographe

Généralement, le photographe se fiche de qui prend des photos ou non. Son job c’est de prendre en photo ce qu’il se passe. Pas de faire la police ou d’avoir l’exclusivité des photos. Il y a cependant quelques petites règles à suivre pour rester respectueux. En plus du respect de base comme ne pas nous bousculer par exemple. Et ces règles peuvent aussi bien sûr varier d’un photographe à un autre. Je fais le tour de ce qui peut potentiellement nous agacer Xavier et moi, lorsqu’on photographie un mariage.

Prendre des photos toute la journée

Que tu prennes quelques photos pendant la journée ne nous dérange jamais. Cela nous amuse même parfois et on construit nos compositions avec ces éléments. En revanche, si tu as l’appareil photo ou le téléphone collé au visage quasi-non stop, ça peut nous embêter. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a de grandes chances que tu sois déçu ensuite de ne pas avoir une belle photo de toi dans le reportage. Et parfois ce sont les mariés que ça attriste. Et oui, si tu es caché derrière un appareil on te verra moins sur nos photos ! Alors sois bien conscient de ça si tu souhaites passer la journée à faire des photos. Surtout si tu fais partie du cercle des très proches des marié·es !

Invité de mariage prenant les signatures en photo avec un appareil photo jetable

Ce genre de photos, nous ça nous amuse beaucoup, mais attention à ne pas être derrière l’appareil photo toute la journée quand même !

Faire les photos de groupe en doublon

Faire les photos de groupe ne nous dérange pas, même si ce n’est pas pour ça qu’on s’est lancés dans ce métier. On est très efficace et on fait toujours en sorte que ce soit un bon moment pour le couple. Mais quand le couple nous demande une photo de groupe et que ça prend 5 minutes au lieu d’une seule parce que 10 personnes se mettent devant nous pour prendre la même photo sur leur téléphone. Ou que l’on doit élever la voix car une armée d’invités sont à côté de nous, attirant l’attention des personnes que l’on prend en photo. Là oui, ça peut nous agacer ! Soit on la fait, soit vous la faites ! Mais ça ne sert à rien que 10 personnes la fassent !

C’est bien joli tout ça, mais prendre des photos, ça change quoi pour toi ?

Je suis allée pour toi fouiller la littérature scientifique pour trancher. Ca m’a rappelé ma vie d’avant (même si moi c’était la génomique bactérienne et pas la psychologie). Si il semble évident que pouvoir regarder une photo de quelque chose qu’on a vécu aide à s’en souvenir (et c’est bien le cas, je vous passe les nombreuses études là-dessus), qu’en est-il du fait de prendre une photo ? Eh bien c’est moins évident ! J’ai notamment trouvé deux études que j’ai trouvées pertinentes. Je te les explique !

quatre invités de mariage avec leurs appareils photo et téléphone portable en train de prendre une photo ou regarder leur appareil

Honnêtement, cette photo elle n’est pas parfaite pour illustrer ce sujet de l’effet de l’action de prendre une photo sur notre mémoire de l’évènement ?

Prendre une photo soi-même altère notre mémoire

L’idée est assez simple, c’est comme noter une information sur un bout de papier. On sait en le faisant qu’on y aura accès plus tard, donc notre cerveau oublie l’info histoire de faire de la place pour ce qu’il ne peut pas stocker. Quand on prend une photo pour se rappeler plus tard, il peut donc y avoir également cet effet !

La première étude dont je veux te parler date de 2013 et s’intitule : « Point-and-shoot memories : the influence of taking photos on memory for a museum tour« . La chercheuse a réalisé deux expériences assez simples pour essayer de mieux comprendre l’impact de la prise de photo sur la mémoire. Pour la première expérience, les participants étaient guidés d’une oeuvre à l’autre selon un parcours précis. Il leur était demandé pour chaque oeuvre de l’observer attentivement pendant 20 secondes, puis de prendre une photo de l’oeuvre dans son ensemble, ou de continuer à observer pendant 10 secondes, selon un schéma expériemental précis. Des questions étaient ensuite posées pour tester leur mémoire des oeuvres visionnées (portant sur le titre de l’oeuvre ou des détails visuels de l’oeuvre).

Cette première expérience montre que les participants se rappellent mieux des oeuvres qu’ils ont seulement observées par rapport à celles qu’ils ont photographiées. Appliqué à un invité de mariage, qu’est-ce que ça voudrait dire ? Que tu te souviendras moins bien du moment si tu le photographies par rapport à si tu le vis pleinement.

Un peu de nuance

Pour nuancer un peu, je tiens à préciser que le nombre de participants est très faible (autour de 30), et que donc le résultat est à prendre avec des pincettes. Mais ça reste intéressant ! 

La seconde expérience de cette étude proposait trois actions : observation, prise de photo dans son ensemble, ou prise de photo d’un détail précis de l’oeuvre. Le résultat montrait toujours une mémorisation plus faible lorsqu’il y avait prise d’une photo dans son ensemble, mais cet effet était quasiment nul dans le cas de la photo de détail, et ce même lorsque les questions de test ne portaient pas sur le détail en question. L’explication serait qu’on est obligé de prêter une plus grande attention lorsqu’on souhaite prendre en photo un détail plutôt que pour une photo plus globale.

En d’autre termes : prendre une photo devant soi juste pour prendre une photo risque de diminuer votre souvenir de l’évènement, mais prendre une photo avec une vraie  intention n’aura pas cet effet. Et pour aller plus loin, j’ai lu une seconde étude. Je t’en parle aussi car tu vas voir ça peut aussi s’appliquer dans le cas d’un invité de mariage qui voudrait prendre une photo !

Sortie de cérémonie laique de mariage, certains invités regardent les mariés, d'autres les photographient

Prendre une photo avec intention, parce qu’on veut marquer un moment fort, ça aide à s’en souvenir

Deuxième étude, pour affiner !

La seconde étude me plaît déjà plus que la première, même si son protocole est un peu moins simple (je vais donc le simplifier énormément dans mon explication, n’hésite pas à aller lire l’article directement si tu veux en savoir plus). Ici le nombre de sujets étudiés est plus important (autour de 300), ce qui permet d’avoir des résultats plus significatifs que l’étude précédente. Si vous voulez retrouver l’étude en question, elle se nomme : « Photographic Memory: The Effects of Volitional Photo Taking on Memory for Visual and Auditory Aspects of an Expérience« 

Ici les chercheurs ont souhaité prendre en compte le fait que dans la « vraie vie » les gens ne prennent pas une photo parce qu’on le leur demande, mais parce qu’ils en ont envie. Et donc ils mettent une intention plus forte que dans l’expérience de l’étude précédente où le protocole était très guidé. Ils ont aussi souhaité vérifier si le fait de prendre une photo avait un effet sur ce que l’on mémorisait à travers nos autres sens.

Mémoire visuelle, mais pas que !

Pour simplifier un peu (beaucoup même), ici les sujets étaient amenés à visiter une exposition librement munis d’un audio-guide (qu’ils devaient écouter entièrement pendant leur visite), et étaient répartis en deux groupes, l’un privé d’appareils photos, l’autre autorisé (et encouragé) à utiliser leur appareil photo ou smarphone pour prendre des photos librement pendant la visite. Des tests étaient ensuite réalisés pour vérifier ce dont se souvenaient les sujets, portant sur des éléments visuels ou auditifs (certaines informations étant données uniquement par l’audio-guide).

Le résultat ? Les personnes munies d’appareils photo se souvenaient mieux de ce qu’elles avaient vu, mais moins bien de ce qu’elles avaient entendu comparées au groupe sans appareil photo. Et cet effet fonctionnait aussi, presqu’à l’identique lorsqu’on demandait aux participants du groupe « photo » de ne pas prendre une vraie photo mais de prendre une « photo mentale ».

Clocher d'une église

Par exemple si vous êtes occupés à photographier les mariés qui sortent de l’Eglise, vous pourriez oublier beaucoup plus facilement le son des cloches, comparé à si vous ne prenez pas de photo

Expérience personnelle

Lire cette étude et notamment le passage sur la « photo mentale » et son impact sur la mémoire, m’a beaucoup plu, car j’ai le souvenir très net de l’avoir vécu. Il y a quelques mois j’ai rendu visite à une amie. Nous étions posées dans la véranda chez ses parents, chacune sur son fauteuil. Il faisait beau et nous discutions. Je me sentais bien, et je me suis alors dit « si seulement quelqu’un était là pour photographier ce moment en douce, ce serait chouette, parce que je passe un super moment ». Je n’avais pas de photographe ninja sous la main, et pas envie de casser le moment en prenant une photo moi-même, alors j’ai pris une photo dans ma tête. J’ai imaginé à quoi elle ressemblerait. Aujourd’hui je n’ai aucune idée de ce qu’on a fait d’autre pendant cette journée ensemble. Mais je me souviens très clairement de cette scène précise que j’ai photographiée mentalement.

C’est aussi parce que j’ai conscience de ça que je ne prends pas de photos lorsque je suis invitée quelque part. Je sais qu’il y aura des photos prises par les autres, si je vois que les gens prennent des photos avec leur téléphone. Je préfère donc profiter de ces moments pleinement. Et si vraiment quelque chose me fait un petit effet « wahou », je fais une photo dans ma tête. Pour moi et ma mémoire de poisson rouge.

Conclusion : prendre ou ne pas prendre de photos en tant qu’invité de mariage ?

Un mariage, ce n’est pas que visuel ! Si les photos vous permettront ensuite de replonger dans certains souvenirs de cette journée, elles ne permettent de fixer que ce qui est visuel. Et si c’est vous qui prenez la photo, vous risquez en vous concentrant sur le visuel de vous couper de vos autres sens. Alors si vous voulez vous souvenir de tout le reste, les voix, les discours, les rires, les goûts des mets du vin d’honneur ou les odeurs des fleurs sur les tables, vivez le mariage pleinement, avec tous vos sens ! Et laissez-nous nous occuper des photos. Vous ne les savourerez que plus puisque vous pourrez y associer ce que vos autres sens ont retenu de cette journée en les regardant !

2 Commentaires

  1. Ophélie

    Moi qui prend surtout des photos des chevaux sur les concours je remarque aussi que quand je prend des photos je ne prend pas le temps de bien les regarder car je fais attention à comment ils se tiennent sur la photo et je ne peux pas faire attention aux autres éléments

    Réponse
    • elvire

      Oui ça se rapproche de la première expérience, tu prends une photo du cheval dans son ensemble, et parce que tu dois le faire, ce qui a pour conséquence que tu es moins attentive au final aux détails de ce que tu prends en photo.

      Si tu as envie d’essayer de limiter un peu cet effet, tu peux peut-être essayer de choisir toi-même un détail à photographier sur chaque cheval après avoir fait la photo « classique ». Comme ça tu t’obliges à chercher un détail et donc tu te souviendras mieux du cheval. Après je sais que ça va vite en concours, donc pas sûr que tu aies le temps !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Workshop Mariage Make it Bounce

Workshop Mariage Make it Bounce

En Mars 2022, Xavier et moi avons participé à un workshop pour photographes de mariage organisé par une photographe de mariage dont on aime beaucoup le travail et la personnalité : Alison Bounce. On te raconte un peu comment ça s'est passé. Spoiler alert : c'était...

Mariage éco responsable, l’impact de vos photos

Mariage éco responsable, l’impact de vos photos

Un mariage éco-responsable, c'est compliqué à organiser. Et aucun évènement n'aura un impact absolument nul. Mais il ne faut pas se décourager pour autant ! Chaque petit geste que vous ferez pour votre mariage dans le sens de l'écologie est bon à prendre ! Dans cet...

Se marier au château de Pont-Chevron, c’est comment ?

Se marier au château de Pont-Chevron, c’est comment ?

Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté le top 10 de notre mariée du 30 Avril, Stéphanie. C'est au château de Pont-Chevron que leur mariage avait lieu. Et comme c'est un lieu vraiment sympathique pour se marier, et que la mariée en question m'a dit...

Catégories

Vous aimerez peut-être aussi

Workshop Mariage Make it Bounce

Workshop Mariage Make it Bounce

En Mars 2022, Xavier et moi avons participé à un workshop pour photographes de mariage organisé par une photographe de mariage dont on aime beaucoup le travail et la personnalité : Alison Bounce. On te raconte un peu comment ça s'est passé. Spoiler alert : c'était...

Mariage éco responsable, l’impact de vos photos

Mariage éco responsable, l’impact de vos photos

Un mariage éco-responsable, c'est compliqué à organiser. Et aucun évènement n'aura un impact absolument nul. Mais il ne faut pas se décourager pour autant ! Chaque petit geste que vous ferez pour votre mariage dans le sens de l'écologie est bon à prendre ! Dans cet...

Se marier au château de Pont-Chevron, c’est comment ?

Se marier au château de Pont-Chevron, c’est comment ?

Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté le top 10 de notre mariée du 30 Avril, Stéphanie. C'est au château de Pont-Chevron que leur mariage avait lieu. Et comme c'est un lieu vraiment sympathique pour se marier, et que la mariée en question m'a dit...

Pin It on Pinterest