Mariage en Ile-de-France: cérémonie civile à Brie-Comte-Robert

Moment de la signature pendant un mariage à Brie-Comte-Robert en Ile-de-France. L'employée de mairie est en train de signer le registre

C’est le retour des articles longs, avec ce second récit de mariage. C’est celui de Laurie et Camille, célébré le 31/08/2019, en Ile-de-France au domaine de Quincampoix situé non loin de Paris, que j’ai choisi de vous conter aujourd’hui. J’avais déjà raconté leur mariage sur la page Facebook. Mais on voulait lui faire également une place sur ce blog, car il fait partie de nos mariages coups de coeur de la saison 2019. Pour celleux qui ont déjà lu l’article d’origine, sachez que celui-ci sera un peu différent. En effet, j’ai reformulé et il y a même des photos en plus. Vous aurez donc vous aussi des choses à découvrir !

Prise de contact et premiers échanges

J’avais échangé avec Laurie via le forum de discussions d’un magazine en ligne. Si vous ne connaissez pas encore Rockie, allez y jeter un coup d’œil, leurs articles sont géniaux. Après avoir papoté par webcam interposées nous étions les heureux élu·es pour photographier leur reportage de mariage. Iels cherchaient aussi un·e vidéaste. Nous leur avions donc recommandé Gérald (Les beaux frères Photographes & Vidéastes). Nous venions justement de le rencontrer sur Sète. Son style en vidéo et sa personnalité nous plaisaient beaucoup. Le courant est également passé entre Laurie & Camille et Gérald, et nous avons donc fait équipe pour la première fois avec un·e vidéaste sur ce mariage.

Début de journée autour d'un café

Xavier et moi avions dormi dans notre van, dans la rue. Et oui on était jeunes à l’époque, on se contentait de peu de confort pour dormir. (comment ça c’était l’année dernière. Ca fait toujours un an de moins. Quand on est autour de la trentaine, un an ça compte !) Gérald avait quant à lui dormi sur le parking de la mairie, et nous a rejoint quelques minutes avant le début officiel de la journée. Nous avons ensuite retrouvé nos deux futur·es marié·es qui ont partagé avec nous un café et un petit déjeuner. C’est qu’il faut de l’énergie pour affronter une grosse journée comme celle-ci ! Les atomes crochus que l’on avait déjà sentis lors de nos rendez-vous virtuels étaient au rendez-vous. J’ai eu l’impression de rencontrer non pas des inconnu·es mais des ami·es que je ne connaissais pas encore. Nous avions hâte de commencer cette journée avec elleux !

Préparatifs de la mariée

Une fois le petit déjeuner terminé, nous sommes montés à l’étage pour les préparatifs de Laurie et sa maman. Ces préparatifs ont pris place dans la chambre où Laurie a passé son enfance. Un lieu plein de symbolique donc ! Coiffeuse et maquilleuse se sont partagé la pièce en travaillant dos à dos. Laurie et sa maman étaient déjà magnifiques au naturel. Mais les mains expertes de la team mise en beauté les ont sublimées !

Mariée en train de se brosser les dents
Mariée riant aux éclats pendant la coiffure de sa maman
Mariée en train de se faire maquiller

Pendant ce temps

Nous avons profité de la chambre voisine pour photographier alliances, chaussures et autres petits détails. Nous nous y sommes installés car la surface du bureau reflètait beaucoup. Le genre de surfaces qui inspirent Xavier pour des photos au flash déporté. Pendant ce temps, au rez-de-chaussée, le futur marié s’activait pour plier les nœuds de voiture et accueillait les invité·es qui commencaient à faire leur apparition dans la maison familiale.
Chaussures de la mariée et alliances se reflétant sur un bureau
accessoires du marié, chaussures et ceinture, se reflétant sur un bureau
Semelles de chaussures de mariés personnalisées avec la phrase "a leap of faith"
photo des marque-places faits à la main par les mariés avec un bouchon de liège et un petit noeud

Préparatifs du marié

Il était ensuite temps pour Camille d’enfiler son beau costume avec l’aide de ses témoins. Ils se sont placés pour ce faire devant l’un des murs du salon choisi par Xavier pour son potentiel photogénique. Gérald est venu les aider pour le nœud de cravate qui a posé quelques soucis au marié. Comme beaucoup de mariés, il n’avait pas spécialement l’habitude d’en porter. Et oui, un photographe/vidéaste apporte son aide là où on ne l’attend pas. L’expérience qu’on acquiert sur les mariages sert aussi à ça. La montre de Camille étant importante pour lui, Xavier lui a demandé de s’asseoir sur un fauteuil près d’une fenêtre afin de la photographier sous un rayon de soleil.

marié en train de se préparer pour son mariage
marié mettant ses chaussures pendant les préparatifs
Marié mettant sa cravate pour son mariage
Montre du marié

Habillage de la mariée

mariée pendant son habillage, les mains accrochent les boutons de la robe un par un
Mariée s'admirant dans le miroir, la mise au point est faite sur la coiffure
Mariée s'admirant dans le miroir. la mise au point est faite sur son reflet
reflet de la mariée dans le miroir

Laurie, toujours dans sa chambre d’enfance, a enfilé sa tenue avec l’aide de sa maman. Nous avons ensuite fait monter Camille, en faisant bien attention à éviter qu’iels ne se croisent, pour faire une petite photo « pré-découverte ». Heureusement que nous leur avions conseillé de faire leurs préparatifs au même endroit car il y avait à cette étape un peu de retard sur le planning. Un retard qui aurait sans doute été plus important si nous avions dû rejoindre Camille ailleurs pour photographier ses préparatifs.

Couple de futurs mariés dans leurs tenues, avant qu'ils ne se découvrent. Ils se tiennent chacun dans l'encadrement d'une porte et regardent dans la direction l'un de l'autre

En route pour la séance découverte

Nous avons ensuite quitté le domicile familial pour la séance découverte. Camille et Xavier sont partis d’abord, dans le van de Gérald. Laurie et moi avons fait le trajet dans notre van. Une fois arrivées sur place, nous avons patienté un peu car un papa se baladait sur le chemin où devait avoir lieu la découverte. Rien de grave, ça arrive souvent et ça permet de faire monter le suspense. Comme à chaque fois que les amoureux·ses sont seul·es au moment de la découverte, l’émotion était très forte. Les deux tourtereaux se découvrent sous nos regards attendris et nos objectifs qui se font discrets. Quelques larmes se sont invitées, et ce seront loin d’être les dernières.

la mariée attendant avec impatience le moment où elle découvrira son futur mari
mariée s'avançant vers son futur mari lors de la séance découverte
Couple de jeunes mariés se serrant dans les bras au moment où ils découvrent leurs tenues
Couple s'embrassant juste après s'être découverts le jour de leur mariage

Quand l'émotion redescend un peu

Une fois l’émotion de la découverte redescendue, nous avons entendu Camille avouer à Laurie qu’elle avait bien fait d’insister pour qu’iels vivent cette séance découverte. Nous étions ravis car c’est un moment auxquels nos couples ne pensent généralement pas lorsqu’iels nous contactent. C’est souvent nous qui leur en parlons. Nous étions donc rassurés sur le fait qu’il fallait continuer à promouvoir la séance découverte.

Pendant que Gérald prépare son drône pour faire quelques plans aériens, nous en avons profité pour leur proposer une petite répétition. Nous avons donc découvert en avant-première un petit extrait de leur première danse. Iels ont chantonné en effectuant quelques pas de danse. Un petit moment de complicité entre elleux que nous avons bien sûr immortalisé.

Couple répétant leur première danse

Séance couple

Avec le petit retard que nous avions pris pendant les préparatifs, le timing était très serré pour la séance de photos de couple. Mais nous souhaitions la faire quand même. Comme le lieu prévu était à deux pas de la mairie, nous ne prenions aucun risque de retard à la cérémonie civile. Nous sommes donc partis pour le parc que les marié·es avaient repéré. Iels nous avaient envoyé des photos d’une belle allée qui avait inspiré Xavier. Sur place nous avons croisé des invité·es qui patientaient dans le parc en attendant l’heure de la cérémonie civile. Iels nous ont laissé l’intimité nécessaire pour la séance couple, et se sont contenté·es de saluer le couple brièvement.

C’était donc une séance couple express. Mais nous avons quand même des photos très chouette. Avec ces deux-là, gentil·les, agréables, et surtout amoureux·ses, il aurait été difficle de rater les photos.

couple s'embrassant sous une allée végétale
Couple s'embrassant sous une allée d'arbres, photo en noir et blanc, cadré sur les bustes
Couple se regardant dans les yeux, photo en noir et blanc

Détour pour récupérer les alliance

Après la séance couple, nous avons pris le temps de faire un arrêt à la maison familiale pour y manger rapidement un sandwich. Il fallait aussi récupérer quelques détails importants comme les alliances. Et nous étions ensuite partis pour la mairie où attendaient sagement les invité·es.

Arrivée à la mairie de Brie-Comte-Robert

Marié prenant l'une des invitées dans ses bras avant l'entrée dans la mairie
La mariée saluant sa grand-mère en fauteuil lors de l'arrivée à la mairie
Mariage à Brie-Comte-Robert, la mariée accueille ses invités à la mairie
mairie de brie-comte-robert

Lorsqu’on fait quelques mariages, on se rend vite compte que les couleurs choisies par les équipes municipales pour les salles de mariage font lever les yeux des photographes au ciel. Mais ce n’était pas le cas cette fois-ci ! En effet une grande salle, lumineuse, et décorée avec retenue dans des tons neutres, nous attendait pour accueillir la cérémonie civile. Un soulagement !

Cérémonie civile

Pour commencer, les entrées ont été plus chaotiques que prévues. En effet la musique qui avait été pensée avec soin par le couple ne s’est pas lancée dans le bon ordre. Mais c’est avec humour que le moment a été vécu par les concerné·es. La bonne attitude face aux imprévus qui ne manquent jamais d’arriver lors d’un mariage. Le reste de la cérémonie s’est finalement déroulé sans accroc.  Les alliances ont été apportées par leurs filleul·es, et passées au doigt de Laurie et Camille. Le tout dans une bonne humeur très communicative.

petite fille apportant les alliances au couple de mariés
le couple montre les alliances en souriant, juste après les avoir passées

Mari, femme, témoins et bien sûr représentant de la loi ont signé les registres pour officialiser le mariage. Et les désormais jeunes marié·es sont finalement sortis sous les applaudissements de leurs invité·es. Des pétales de rose avaient été préparés pour la sortie, mais personne n’avait pensé à les amener à la mairie. Qu’à celà ne tienne, cet imprévu n’a pas perturbé le couple, qui a décidé de les utiliser pour la cérémonie laïque.

Moment de la signature pendant un mariage à Brie-Comte-Robert en Ile-de-France. L'employée de mairie est en train de signer le registre

Photos de groupe

Une fois le mariage civil terminé, nous avons enchaîné avec les photos de groupe. Elles ont été faites à l’ombre d’un grand arbre devant la mairie. Un certain nombre de photos étaient prévues, il fallait donc être efficace. Pour éviter les crampes et le sourire crispé au couple qui doit poser pendant un long moment, j’ai utilisé une petite technique dont j’ai le secret. Compter jusqu’à trois, et demander à tour de rôle aux marié·es de dire un mot au hasard quand le décompte est terminé. On a obtenu grâce à cette petite technique des sourires naturels et des interactions entre les invité·es Les marié·es avaient visiblement hâte d’être au vin d’honneur. En effet les mots qu’iels ont choisi tournaient beaucoup autour de la nourriture.

Quand deux mariées se croisent

Le temps que nous fassions les photos de groupe, le mariage suivant s’est terminé. Les deux mariées se sont alors croisées, et il s’est avéré qu’elles se connaissaient. Le monde est petit ! Elles ont donc bien sûr échangé quelques mots et se sont félicitées mutuellement.

deux mariées se croisant devant la mairie

Faire de la route le jour J

Une fois les photos terminées, tout le monde a pris le volant pour se rendre au domaine situé à une cinquantaine de minutes de route de la mairie. Xavier est monté avec les marié·es pour voler quelques clichés pendant le trajet. Quant à moi, j’ai conduit notre van à destination.

La mariée dans la voiture après la mairie
La mariée regardant son mari depuis l'intérieur de la voiture, et le marié se reflétant dans la vitre de la voiture

Le trajet était une source d’inquiétude pour moi. En effet le mariage avait lieu le dernier Samedi des vacances d’été. Je craignais donc les embouteillages autour de Paris. Avec cinquante minutes de trajet prévus, des bouchons auraient eu des conséquences désastreuses sur le planning. Mais les marié·es avaient tout prévu. Notre trajet croisait les grands axes mais ne les empruntait pas. Donc aucun retard n’est venu perturber la suite du programme. Gérald a ressorti son drône lors de l’arrivée au domaine. Nous avons pendant ce temps profité de l’occasion pour découvrir les lieux.

Suite et fin au domaine de Quincampoix

Laisser un commentaire

Fermer le menu