Normandie Fort et Vert – Séance vidéo Lifestyle

plages de Normandie

La séance vidéo Lifestyle, vous connaissez ? Non ? Eh bien c’est très simple, c’est un moment partagé ensemble, nous avec nos boitiers et vous tel que vous êtes. Ca peut prendre la forme d’une sortie en extérieur, comme dans cette vidéo que nous avons réalisée sur les côtes de Normandie. Mais on peut aussi venir chez vous, ou dans un lieu particulier qui vous tient à coeur ! On passe un moment ensemble, qu’on immortalise, en fonction de vos envies sous forme de reportage ou de séance un peu plus guidée et scénarisée. Ici c’est un mix des deux : des moments capturés sur le vif et d’autres où l’on s’est un peu amusés à créer ensemble.

Le lieu : la Normandie

Xavier et moi sommes tous les deux natifs de la Normandie. Après avoir beaucoup vadrouillé, nous sommes finalement revenus nous y installer pendant notre première saison de mariage. C’est non loin de Caen que nous avons atetrri pendant l’été 2019. Nous y avons passé un an, et un confinement, et en sommes déjà repartis pour nous installer à Montsurvent dans la Manche. On reste donc encore quelques temps en Normandie ! Les côtes normandes sont un lieu qu’on affectionne. Entre longues plages de sable ou de galets, falaises jaunies par les buissons d’ajoncs, la Normandie fait voyager. Et nous qui ne sommes pas friands des grosses chaleurs, on s’accommode parfaitement des températures normandes.

Qu’on soit ou non passionné·e d’Histoire, la Normandie évoque aussi pour beaucoup le débarquement. En effet de nombreux vestiges de la guerre et lieux de mémoire parsèment les côtes normandes. Difficile de se balader en Normandie sans en croiser. Pendant cette séance, nous nous sommes baladés dans quelques lieux emblématiques à proximité de Caen. Si vous y avez déjà mis les pieds vous reconnaitrez sans doute Arromanches, Colleville-sur-mer, Longues-sur-Mer, la pointe du Hoc et Omaha beach.

La star : Salomé

Salomé, la soeur de Xavier

La personne que vous allez découvrir dans cette vidéo se nomme Salomé. C’est la soeur de Xavier. Eh oui on vous a déjà un peu présenté ma famille, il était plus que temps qu’on commence à vous présenter un peu celle de Xavier ! Salomé est, comme nous, originaire de Normandie, mais elle est partie s’installer dans le Sud pour y exercer son métier d’infirmière SMUR. Elle est remontée nous rendre visite quelques jours en Normandie, il y a déjà quelques temps. On a donc eu envie de profiter d’une sortie ensemble pour filmer un peu et garder une petite vidéo souvenir de sa visite.

Etant avec Xavier depuis déjà 14 ans, je connais sa soeur depuis un moment, et je l’ai vue grandir. Sa relation avec Xavier est souvent électrique, surtout quand toute la famille est réunie. Il faut dire que Xavier est du genre taquin avec elle. Avec le caractère bien trempé de Salomé, ça fait des étincelles. Ca ne s’est pas vraiment arrêté depuis qu’ils sont tous deux adultes. Heureusement que je suis là parfois pour prendre la défense de sa soeur. C’est sa façon de lui dire qu’il l’aime, je pense, mais c’est loin d’être de tout repos ! Cette fois-ci, pas de taquineries qui dégénèrent ni de conflit. On a passé une semaine fort sympathique, et on a hâte de la revoir, ce qui devrait normalement se faire bientôt.

Salomé, ma belle-soeur

Je vais parler un peu d’elle. Bien sûr il ne s’agit que de la façon dont je la vois. La connaissant, elle n’hésitera pas à me corriger si elle trouve que ce que je raconte n’est pas vrai. Salomé a depuis toujours un sens de l’humour bien musclé qui lui vient de son père, et un sens du style qui lui vient de sa mère. Elle est friande des jeux de mots et des calembours. L’autodérision fait aussi partie de son arsenal humoristique. J’ai parfois eu l’impression qu’elle s’en servait de bouclier contre le monde extérieur. Qu’elle avait peur de recevoir des moqueries et qu’elle prenait les devants en se moquant d’elle-même avant que les autres ne le fassent. C’est un moyen de défense dont elle a eu besoin. Mais j’avais peur que petit à petit ses attaques à elle-même ne l’atteignent finalement plus que les attaques extérieures, et qu’elle prenne les rires complices du public de ses propres blagues pour des aveux de moqueries de leur part, alors qu’il n’en était peut-être rien.

La Salomé d'aujourd'hui

Salomé est aujourd’hui à une période de sa vie un peu particulière. Elle a pris la décision de perdre beaucoup de poids, pour des raisons de santé physique mais aussi mentales. Pour ma part, je remarque très peu le physique des gens. Je n’ai jamais trop compris pourquoi, ni même comment c’était possible, mais il m’arrive régulièrement de passer à côté de détails physiques qui peuvent pourtant sembler impossibles à ignorer. Ce serait un peu long à expliquer, et ce n’est pas l’objet de l’article. Mais tout ça pour dire qu’elle avait déjà commencé à perdre du poids lorsqu’on a tourné cette vidéo. Physiquement je n’ai pas vu la différence. Mais mentalement, elle m’a frappée. Je l’ai sentie beaucoup plus apaisée, plus en paix avec elle-même. Ca m’a fait énormément plaisir de la voir ainsi, car c’est ce que je lui souhaite depuis longtemps.

L'intention : Un nouveau départ

C’est donc l’angle que j’ai choisi pour cette vidéo. Le changement, l’acceptation de soi, et de toutes les facettes qui nous composent, le nouveau départ. J’ai essayé de montrer Salomé telle que je l’ai vue ce jour-là : une belle jeune femme pétillante, réconciliée avec son corps, et qui a envie d’être elle-même et de crier au monde qui elle est. Attention à ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit : Je ne pense pas qu’il faille obligatoirement passer par une transformation physique pour se sentir bien dans sa peau. Par contre je pense que se sentir bien dans sa peau est important. Salomé a eu besoin de passer par cette étape pour se réconcilier avec son corps. Je suis contente qu’elle l’aie fait car je vois le bien que ça lui procure. Mais le poids d’une personne n’est pas un problème en soi. On peut d’ailleurs être dans les normes physiques et se sentir mal dans sa peau, ou au contraire ne pas y être et se sentir bien. Et c’est même ok de ne pas se sentir « canon ». Bref, pas d’injonction ni de généralisation dans ce que je raconte ici.

Le résultat : la vidéo

Laisser un commentaire

Fermer le menu